MULLER (H. J.)


MULLER (H. J.)
MULLER (H. J.)

MULLER HERMANN JOSEPH (1890-1967)

Biologiste et généticien américain né à New York. Élève de E. B. Wilson dont le laboratoire était voisin de celui de T. H. Morgan, Muller entra dans le laboratoire de celui-ci, la fameuse «fly-room»; ensuite, avec les autres collaborateurs de Morgan, il fut engagé dans le «flywork», c’est-à-dire les recherches centrées sur l’hérédité chez la drosophile.

Il a été successivement professeur à l’université du Texas (1925-1939), à l’Institut de génétique et de biologie médicale de Moscou (1933-1937), puis à celui d’Édimbourg (1938-1940) et à l’université de l’Indiana (1945). Il alla à Moscou par sympathie pour la cause socialiste; membre étranger de l’Académie des sciences d’U.R.S.S., il en donna sa démission à la suite de l’affaire Lyssenko et de la situation imposée aux généticiens soviétiques et notamment à son ami Vavilov. En 1916, il étudie principalement les mécanismes du linkage et du crossing-over (enchaînement et enjambement) et les pourcentages de recombinaison; il met en évidence une double relation entre le nombre haploïde de chromosomes et le nombre de groupes de gènes linkés (liés) et entre le nombre de gènes et les dimensions relatives des chromosomes. Le pourcentage de recombinaison des gènes est fonction de leur distance linéaire et réciproquement le taux plus ou moins élevé de crossing-over indique la distance séparant les gènes considérés. En 1918, il analyse les processus des mutations spontanées et normales. En 1927, il prouve expérimentalement que, chez la drosophile, les radiations ionisantes augmentent considérablement la fréquence des mutations et des aberrations chromosomiques: selon son expression, il a réalisé «une transmutation artificielle du gène». Le taux de mutation est augmenté de quinze cents fois dans la descendance de drosophiles dont les mâles ont été exposés à des doses élevées de rayons X. Il découvre des mutations létales dans le chromosome X et introduit la notion de caractères létaux balancés. L’augmentation expérimentalement réalisée par Muller du taux des mutations suscita une série de travaux pour chercher les divers facteurs qui étaient capables de produire des mutations identiques aux mutations spontanées.

Muller, prix Nobel de physiologie et de médecine (1946), a publié de nombreux mémoires originaux dans des périodiques spécialisés. Il a participé avec T. H. Morgan, A. H. Strurtevant, C. B. Bridges à la rédaction de The Mecanism of Mendelian Heredity (1915); plus tard (1947), avec C. Little et L. H. Snyder, il publia Genetics, Medecine and Man .

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Muller — Müller Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronyme 1.1 Muller 1.2 Nom composé …   Wikipédia en Français

  • Muller — may refer to: Contents 1 People 2 Characters 3 Other 4 …   Wikipedia

  • Muller — ist ein Familienname. Herkunft und Bedeutung Muller kann eine Form von Müller sein, was sich von der Berufsbezeichnung des Müllers ableitet. Damit ist es auch eine Form von Mueller. Bekannte Namensträger Charles Muller (* 1953), US amerikanischer …   Deutsch Wikipedia

  • Müller — es una palabra alemana que significa «molinero». Es el apellido más común en Alemania y Suiza y el quinto en Austria. Otras formas de este apellido son Miller, común en el sur de Alemania, Austria y Suiza, y Möller, común en el centro y norte de… …   Wikipedia Español

  • MÜLLER (W.) — MÜLLER WILHELM (1794 1827) Sans l’Intermezzo lyrique de Heinrich Heine et sans les deux cycles de lieder, La Belle Meunière et Le Voyage d’hiver , de Franz Schubert, qui se souviendrait encore aujourd’hui hors des limites du monde germanique du… …   Encyclopédie Universelle

  • Müller — may refer to: Müller (surname), a common German surname Die schöne Müllerin (1823) (sometimes referred to as Müllerlieder; Müllerin is a female miller) is a song cycle with words by Wilhelm Müller and music by Franz Schubert Dr. J. W. Müller,… …   Wikipedia

  • Müller [2] — Müller, 1) Friedrich von, weimar. Kanzler, geb. 13. April 1779 in Kunreuth bei Forchheim, gest. 21. Okt. 1849, studierte die Rechte, trat 1801 in den weimarischen Staatsdienst, ward 1804 Regierungsrat und erreichte 1806 und 1807 bei Napoleon die… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • MÜLLER (L.) — MÜLLER LUDWIG (1883 1946) Aumônier militaire, Ludwig Müller est un des premiers chrétiens à adhérer au parti nazi. Dès l’accession de Hitler au pouvoir, le problème des relations de l’Église protestante avec les nazis se pose avec une intensité… …   Encyclopédie Universelle

  • MÜLLER (J.) — MÜLLER JOHANNES (1801 1858) L’un des plus illustres physiologistes allemands du XIXe siècle. Johannes Müller forma les premiers anatomo pathologistes et physiologistes de l’Allemagne de cette époque: Du Bois Reymond, Helmholtz, Virchow, Henle,… …   Encyclopédie Universelle

  • Muller — Muller, Hermann Joseph * * * (as used in expressions) Lucas Müller contador Geiger Müller Müller, Johannes Peter …   Enciclopedia Universal


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.